Lorsqu’une épidémie sanitaire frappe à notre porte…

634864161 634864161

Coup du destin, théorie du complot ou revanche de la nature, les théories sur l’apparition du Covid-19 ne manquent pas. Peu importe son origine, le virus est bel et bien présent et a transformé notre quotidien en un rien de temps.

Isolés des contacts sociaux physiques, des commerces, des divertissements extérieurs et assignés pour la plupart au travail à domicile, nos habitudes ont été bouleversées. Confinés chez soi, que nous reste-t-il ? Comment garder le moral et comment s’approprier ces changements?

Réinvestir son quotidien

Pourquoi de ne pas profiter de cette période pour réellement changer ses habitudes ? Accepter de ralentir le rythme et par la même occasion focaliser son attention sur le moment présent. Investir pleinement ce que nous vivons. Privés du superflu et de l’agitation permanente, il nous reste l’essentiel soit, notre corps, nos sensations, nos pensées et le rapport à autrui.

Ce ralentissement forcé offre une période propice à la familiarisation avec la notion de pleine conscience.

En effet, la pleine conscience signifie vivre consciemment le moment présent et cela sans jugement.

Être l’observateur de nos sensations et de nos pensées afin de quitter le mode « pilote automatique » pour répondre de manière plus adéquate aux sensations de notre corps et prendre de la distance vis-à-vis de nos pensées incessantes et multiples.

Ce concept popularisé par Jon Kabat-Zinn offre diverses méthodes d’entrainement qui nous permettent de faire une pause, de relaxer son corps ainsi que son esprit et de renouer avec les plaisirs simples du quotidien.

3 exercices de pleine conscience

1. La respiration

Il s’agit ici de focaliser son attention sur sa respiration.

  • Asseyez-vous confortablement le dos bien droit.
  • Respirez profondément : inspirez puis expirez afin de vider tout l’air de vos poumons.
  • Commencez par respirer dans la poitrine, puis profondément au niveau du ventre.
  • Gardez les mains posées sur le ventre (au niveau du nombril) afin de sentir votre abdomen bouger au rythme de votre respiration.

2. La relaxation musculaire progressive

Le but est ici d’alterner des exercices de contraction et relâchement des muscles afin d’atteindre un état de relaxation profonde.

  • Asseyez-vous confortablement le dos bien droit et les pieds posés au sol.
  • Fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration. Ne cherchez pas à l’influencer ou à la réguler.
  • Contractez ensuite tous les muscles de votre corps (ou de chaque membre l’un après l’autre) pendant 6 secondes puis relâchez tout d’un coup.
  • Passez quelques instants à observer la sensation de relaxation qui en découle.

3. L’action consciente

Focalisez-vous entièrement sur l’action que vous êtes en train de mener.

  • Par exemple : manger en pleine conscience.
  • Cessez toutes autres activités.
  • Laissez-vous complètement et librement expérimenter tous les aspects sensoriels de votre nourriture. Le goût bien sûr, mais avant cela, aussi les sensations, les odeurs, la vision, les sons.
  • Prenez votre temps et savourez les sensations qui apparaissent.

S’approprier la pleine conscience

Il s’agit par exemple de travailler de manière focalisée sans interruption ou distraction inutile. Prendre le temps de cuisiner un bon plat et de le déguster avec plaisir. Appeler les personnes que l’on aime et écouter activement ce qu’elles ont à nous dire.

Plus on pratique la pleine conscience, plus les actions et les pensées seront productives et créatives. Les personnes se voient devenir plus empathiques et détendues et cela sur le long terme.

Renouer avec notre corps et nos sensations. Sortir prendre l’air et observer la nature qui nous entoure. En bref, retrouver ce qui est essentiel et qui nous procure du bien-être.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, c’est peut-être enfermé chez soi que nous aurons réappris notre liberté.