Les fonctions de la peau

758558859 758558859

Antenne vers le monde extérieur, miroir de l’âme, objet du désir: la peau est bien plus qu’une simple enveloppe extérieure qui protège nos organes internes. Ce que la peau peut faire et pourquoi nous devrions prendre soin d’elle.

Les multiples fonctions de la peau

  • Sensibilité:
    notre enveloppe corporelle est équipée de cellules sensorielles, de récepteurs et est très sensible. Elle perçoit les contacts, la douleur, la chaleur et le froid. De nombreux récepteurs se trouvent au bout des doigts, sur les lèvres et sur les zones érogènes.
  • Attirance:
    la peau joue un rôle majeur dans l’apparence extérieure et l’attrait physique d’une personne.
  • Hydrofuge:
    la peau évite que de l’eau s’échappe depuis l’intérieur et fait en sorte que l’eau ne pénètre pas dans le tissu de l’extérieur.
  • Equilibre des températures:
    dotée d’un climatiseur propre, la peau est en mesure de protéger le corps contre la surchauffe (par la transpiration) et l’hypothermie (par une circulation sanguine accrue dans les organes internes).

Chiffres & faits sur la peau

Organe le plus vaste
Faisant environ deux mètres carrés, la peau est le plus grand organe humain. Elle représente environ 15% du poids corporel.
Jusqu’à 4 mm d’épaisseur
La peau est plus épaisse sur les mains et les pieds (jusqu’à 4 mm). Les paupières, en revanche, sont les parties les plus fines (0,03 mm).
Tous les 28 jours
La peau se renouvelle tous les 28 jours. Chaque jour, nous perdons jusqu’à 15g de cellules de peau. La moitié de la poussière des maisons est constituée de ces cellules mortes.
Glandes sudoripares
Notre corps est doté de deux à quatre millions de glandes sudoripares, et la plante de nos pieds en possède un nombre particulièrement important – jusqu’à 700 par centimètre carré.
Jusqu’à 10l de sueur
Les glandes sudoripares produisent jusqu’à 10 litres de sueur par jour lors d’un travail pénible ou d’une chaleur extrême.

3 couches aux fonctions différentes

La peau comporte trois couches: l’épiderme, le derme et l’hypoderme.

Chaque couche de peau a ses fonctions spécifiques

La peau que l’on peut voir et toucher est un bouclier protecteur vers l’extérieur et vers l’intérieur. Elle protège, entre autres, des produits chimiques et des agents pathogènes de toutes sortes. Le derme est composé de fibres de tissu conjonctif, qui assurent la stabilité et l’élasticité de la peau. La couche graisseuse de l’hypoderme sert quant à elle à rembourrer les os et les tendons et à les empêcher de se refroidir.

La corne est une couche de protection cutanée épaisse

La couche supérieure de l’épiderme contient des cellules cornées mortes (kératine), qui sont généralement rejetées. Toutefois, en cas de pression, de frottement ou d’irrégularité, par exemple à cause de chaussures mal ajustées, la peau se dote d’une épaisse couche protectrice: de la corne se forme. Cette couche est particulièrement épaisse aux endroits fortement sollicités, par exemple aux talons ou sur la plante des pieds. Si vous voulez vous débarrasser de la corne, faites preuve de délicatesse: prenez un bain de pieds pour ramollir la peau, enlevez délicatement la corne avec une pierre ponce, puis enduisez soigneusement votre pied de crème.

La couleur du visage reflète les émotions: du blanc pâle au rouge vif

L’état émotionnel momentané d’une personne se voit sur sa peau, et surtout à la couleur de son visage. Le fait que nous devenions blancs comme des linges dans les moments de choc ou de frayeur est un vestige de la préhistoire. En cas de combat ou de fuite, une quantité de sang plus importante affluait automatiquement vers les muscles et les organes sollicités, tandis que les zones moins importantes, comme la peau, recevaient moins de sang. Résultat: on devient blanc comme un linge. Le rougissement quant à lui trahit davantage des sentiments désagréables, tels que la honte, la nervosité ou la colère. Les impulsions nerveuses dilatent alors les vaisseaux cutanés; en plus de la couleur rouge vif, les «taches de stress» sur le visage ou le cou sont typiques.

«A fleur de peau»: expres­sions autour de la peau

«La langue dit toute l’importance que nous accordons [à la peau]», écrit la dermatologue Yael Adler dans son livre «Dans ma peau». Il y a des jours où l’on n’est pas bien dans sa peau, parfois cela nous hérisse le poil. Quand on se sent bien, on dit qu’on est «bien dans sa peau». Quand on est sujet aux émotions, on est considéré comme «à fleur de peau». On dit que ça nous démange lorsqu’on a très envie de faire quelque chose, et on a quelqu’un dans la peau quand on est très épris. Ceux qui fuient un danger veulent sauver leur peau. Le célèbre chef d’orchestre Nikolaus Harnoncourt a dit un jour qu’il se sentait comme «dépourvu de peau» après un concert.

Avoir la chair de poule

Un léger souffle de vent ou une douce caresse: la chair de poule peut avoir du bon. Le fait que les dermatologues l’appellent «érection pilaire» n’est pas une coïncidence, explique Yael Adler. Dirigés par le système nerveux végétatif, «les poils, normalement implantés en biais dans la peau, se dressent à la verticale, et les couches cutanées qui les entourent se redressent, se bombent et font des bosses». C’est dû au fait qu’un petit muscle de traction est situé en profondeur dans chaque follicule pileux.

Un froid glacial peut aussi nous faire dresser les poils

Les hommes et femmes préhistoriques avaient déjà la chair de poule et les poils qui se dressaient en cas de froid. Le hérissement de la «fourrure» protégeait des pertes de chaleur. A l’époque, les ennemis étaient dissuadés par le même mécanisme: avec des poils dressés (sur la nuque), on paraissait plus grand et plus large. Selon Yael Adler, nous ignorons encore pourquoi les moments émotionnels (regarder des films d’amour, écouter sa musique préférée) nous font frissonner. Cela montre cependant une fois de plus à quel point la peau et le système nerveux sont étroitement liés.

Différentes couleurs de peau

Blanc, rose, jaune, orange, brun ou noir: la peau humaine a toute une gamme de teintes. Cette diversité est due à des facteurs à la fois génétiques et géographiques. En effet, la couleur de la peau facilite ou non le fait de s’adapter aux différentes conditions de vie. C’est la mélanine, les pigments de l’épiderme, qui en est responsable.

La mélanine: formes et fonctions

Chez l’être humain, on trouve la mélanine sous deux formes: l’eumélanine (brun-noir) et la phéomélanine (jaune-rouge). Leur degré de mélange détermine la couleur de la peau, des yeux et des cheveux. Ces différents degrés de mélange ont des avantages et inconvénients selon le lieu de résidence des personnes. Dans les pays nordiques, la phéomélanine rend la peau très claire des habitants plus perméable aux rares rayons UV, ce qui est important pour la formation de la vitamine D. Cependant, sous le soleil intense du Sud, les personnes à la peau claire doivent faire attention: elles attraperont facilement un coup de soleil. Les types de peau plus foncés en sont mieux protégés.

Les bonnes bactéries protègent la peau

Un mélange optimal de micro-organismes qui protègent contre les maladies et soutiennent le système immunitaire: le microbiome de l’intestin est le mieux étudié à ce jour. Mais on connaît de mieux en mieux tout ce qui se trouve sur la surface de la peau. Ici aussi, le microbiome protège contre les intrus nuisibles et les repousse. Par contre, un déséquilibre de la colonie peut provoquer une inflammation de la peau et la rendre malade. C’est pourquoi il est important de veiller à en prendre soin, avec une couche protectrice intacte de graisse et d’acide. Severin Läuchli, dermatologue, donne le conseil suivant: «N’exagérez pas quand vous vous lavez, choisissez un produit de soin qui n’est pas trop gras selon le type de peau et de préférence sans parfum, colorants ni conservateurs.»

Les primes 2022 en un coup d’oeil

Calculer la prime

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Aller chez le médecin?
Vérifiez vos symptômes et recevez un conseil médical.
Découvrir myGuide
Coach de santé personnel
Faites-vous conseiller sur des thèmes relatifs à la santé.
Envoyer une question
Second avis médical
Demandez un second avis médical. C’est gratuit et simple.
Il faut l'operation?