Réactions croisées: attention à ces aliments en cas de rhume des foins

1291263450 1291263450

La plupart des personnes souffrant de rhume des foins le savent: au printemps, c’est reparti. Avec les pollens qui circulent dans l’air, on a fréquemment les yeux qui pleurent, et une prudence renforcée est de mise. Mais les personnes allergiques savent-elles qu’il faut faire attention à certains aliments selon les pollens auxquels elles sont sensibles?

Qu’est-ce qu’une allergie croisée?

Pourquoi dois-je renoncer à manger une pomme si je suis allergique aux pollens de bouleau? Environ 70% des personnes allergiques aux pollens des arbres (comme le bouleau, l’aulne ou le noisetier) présentent des réactions croisées lorsqu’elles consomment des aliments dont les protéines sont très similaires à celles des pollens en question. Notre système immunitaire ne fait pas la distinction entre les protéines du bouleau et celles de la pomme. Il ne voit l’allergène que comme un élément dangereux, d’où une réaction croisée.

Symptômes d’une réaction croisée

Si vous souffrez de rhume des foins et qu’un aliment entraîne chez vous les symptômes suivants, alors il faudrait éviter d’en manger pendant la saison des pollens.

  • démangeaisons dans la bouche et dans la gorge
  • enrouement
  • sensation d’engourdissement
  • gonflement des paupières
  • problèmes de digestion
  • gonflements de la bouche, de la langue ou des lèvres

Toutefois, beaucoup de protéines et donc d’allergènes ne résistent pas à la chaleur, si bien que les aliments correspondants peuvent tout de même être consommés lorsqu’ils sont cuits.

Notre système immunitaire ne fait pas la distinction entre les protéines du bouleau et celles de la pomme. Il ne voit l’allergène que comme un élément dangereux, d’où une réaction croisée.

Des réactions croisées typiques

Janvier–avril: bouleau, aulne, noisetier

Fruits à pépins et à noyau (pommes, poires, prunes, abricots, cerises, etc.), noisettes, noix, amandes, tomates, carottes, céleri, mangues, avocat, fenouil, kiwis, litchis.

Juillet–août: armoise

Céleri, carottes, fenouil, artichaut, camomille, poivre, moutarde, aneth, persil, coriandre, cumin, anis, graines de tournesol.

Mai–juin: graminées

Une allergie aux graminées peut déclencher une sensibilisation à certains aliments comme les cacahouètes, les pommes de terre, le soja, le kiwi, la tomate, le melon, les céréales ou la menthe poivrée. En temps normal, ces aliments ne déclenchent cependant pas de réaction allergique lorsqu’ils sont consommés.

aha! Centre d’Allergie Suisse

Prévisions polliniques actuelles

Soyez informés à tout moment des pollens qui circulent dans l’air en Suisse.

Vers le radar pollinique

Latex ou aux acariens

Toutefois, une réaction croisée avec des aliments n’est pas toujours déclenchée uniquement par des pollens. Une allergie au latex ou aux acariens peut aussi donner lieu à une réaction.

  • Acariens: crevettes, homard, langouste, crabe, escargots
  • Latex: avocat, banane, châtaigne (vermicelles, marrons), kiwi, papaye, figue, paprika

Traitement possible

  1. Cuire les aliments: certains aliments allergènes sont tolérés une fois cuits. En effet, de nombreux allergènes qu’ils contiennent sont détruits par la cuisson. Mais attention: alors que nous digérons généralement bien une tarte aux pommes, les allergènes contenus dans les noisettes ou les cacahuètes, le céleri ou les herbes et épices comme la cannelle ou la coriandre sont résistants à la chaleur, raison pour laquelle il faudrait les éviter.
  2. Désensibilisation: le traitement de l’allergie aux pollens, qui consiste en plusieurs petites injections sous la peau, permet dans certains cas de réduire les allergies croisées.
  3. Médicaments: les antihistaminiques, les stabilisateurs de mastocytes ou les glucocorticoïdes sous forme de comprimés ou de sprays nasaux utilisés pour le traitement de l’allergie aux pollens peuvent faire disparaître les symptômes d’une allergie croisée.

Risque de choc anaphylactique

L’allergie peut aller jusqu’à entraîner un choc anaphylactique, soit une détresse respiratoire ou un arrêt circulatoire. Dans ce cas, il est vital de connaître les bons gestes et les mesures d’urgence, mais aussi de savoir comment éviter les allergènes potentiels. En collaboration avec aha! Centre d’Allergie Suisse, la CSS offre un cours aux adultes, aux adolescents et aux parents d’enfants concernés.


Sources

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Analyser les symptômes
Recevoir une recommandation, prendre un rendez-vous médical, etc.
Découvrir l’appli Well
Coach de santé
Faites-vous conseiller personnellement sur des thèmes relatifs à la santé.
Découvrir le service
Second avis médical
Demandez un deuxième avis gratuit, simple et rapide.
Simple que cela