Sueurs nocturnes: causes et conseils utiles

1391564846 1391564846

Les sueurs nocturnes sont en général dues à une mauvaise hygiène de vie et de sommeil ou encore à un refroidissement. Mais parfois, une grave maladie peut être à l’origine d’une forte transpiration nocturne.

Sueurs nocturnes importantes

La transpiration est un processus naturel, même pendant le sommeil. Dans la nuit, l’organisme régule sa température en évacuant de l’eau par la sueur. Quand la transpiration est normale, elle ne nuit pas au sommeil: l’humidité s’évapore sur la peau.

Qu’est-ce que la sueur nocturne?

En cas de sueur nocturne, c’est différent: les personnes concernées transpirent tellement en dormant que leur pyjama ou leurs draps finissent par être mouillés. Elles commencent alors à avoir froid ou doivent même prendre une douche. Leur sommeil s’en trouve ainsi perturbé et n’est pas réparateur, car elles se sentent épuisées au réveil. Les sueurs nocturnes ont des causes diverses.

Sueurs nocturnes: adapter les conditions

De mauvaises conditions de sommeil peuvent s’expliquer par une nuit estivale torride, une couette trop chaude ou une température de la pièce trop élevée (dans la chambre à coucher, la température optimale doit être de 19° au maximum). Des vêtements de nuit et des draps en synthétique peuvent également favoriser la transpiration pendant le sommeil. Les tissus en matière naturelle comme le coton, la soie ou le lin sont donc mieux adaptés.

Réduire les sueurs nocturnes grâce à une alimentation adaptée

chaude ou une température de la pièce trop élevée (dans la chambre à coucher, la température optimale doit être de 19° au maximum). Des vêtements de nuit et des draps en synthétique peuvent également favoriser la transpiration pendant le sommeil. Les tissus en matière naturelle comme le coton, la soie ou le lin sont donc mieux adaptés.

Bouffées de chaleur nocturnes ayant des causes hormonales

Les fluctuations hormonales peuvent également entraîner des sueurs nocturnes importantes. Chez de nombreuses femmes, la ménopause occasionne des bouffées de chaleur et des accès de transpiration, parfois aussi la nuit. De plus, le taux d’hormones des femmes pendant la grossesse et la suite de couches fluctue, ce qui peut aussi entraîner de fortes sueurs nocturnes.

La transpiration nocturne pour des causes hormonales peut également se manifester chez les hommes: si le taux de testos­térone diminue à cause de l’âge, cela peut se répercuter sur la production de sueur.

Influence de la thyroïde

Une hyperthyroïdie peut aussi entraîner des variations hormonales et donc stimuler la production de transpiration.

Stress psychique: aller se coucher en étant détendu

Les tensions émotionnelles peuvent déclencher de fortes sudations nocturnes, car en raison de la pression psychique permanente, l’organisme sécrète davantage d’hormones du stress, ce qui augmente la production de sueur, même pendant la nuit. Les personnes qui se sentent encore trop stressées dans la soirée peuvent se détendre grâce à des rituels simples.

Rituels de relaxation

Tisane de sauge contre la transpiration importante

La sauge est l’un des meilleurs remèdes contre la transpiration excessive. Pour une tisane à base de cette plante bénéfique, verser 250ml d’eau sur 2 cuillères à café de feuilles de sauge, puis laisser infuser pendant environ 10 minutes. Filtrer ensuite et laisser refroidir. Boire 2 à 3 tasses de tisane de sauge, réparties tout au long de la journée, et idéalement aussi juste avant d’aller se coucher.

Sueurs nocturnes pour cause de fièvre

Les sueurs nocturnes sont également caractéristiques de certaines maladies infectieuses comme une grippe ou un refroidissement, qui s’accompagnent en général d’une fièvre. La température corporelle accrue est le signe que le système immunitaire se défend contre un agent pathogène. La production de sueur augmente pour faire baisser la température de l’organisme.

Quand consulter un médecin?

Les sueurs nocturnes peuvent être le signe d’une maladie grave comme le diabète, l’arthrite rhumatoïde, la tuberculose ou le cancer. Les effets secondaires de médicaments peuvent également être à l’origine d’accès de transpiration nocturnes. Si les fortes sueurs nocturnes persistent pendant plus de 3 à 4 semaines ou que des symptômes supplémentaires se manifestent comme de la fièvre, une perte de poids, des douleurs ou un état d’abattement, il faut impérativement consulter un médecin.

Les primes 2023 en un coup d’oeil

Calculer la prime

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Analyser les symptômes
Recevoir une recommandation, prendre un rendez-vous médical, etc.
Découvrir l’appli Well
Coach de santé
Faites-vous conseiller personnellement sur des thèmes relatifs à la santé.
Découvrir le service
Second avis médical
Demandez un deuxième avis gratuit, simple et rapide.
Simple que cela