Mélatonine: l’in­flu­ence des hormones du sommeil sur notre poids

Melatonin & Co: Wie Schlafhormone auf uns wirken Melatonin & Co: Wie Schlafhormone auf uns wirken

Maigrir en dormant, voilà qui semble prometteur. Mais que faut-il comprendre par là? Il est vrai que certaines hormones sont par­ti­cu­lière­ment actives pendant notre sommeil. C’est le cas notamment de la mélatonine.

Le manque de sommeil peut causer un surpoids

Plusieurs études montrent que la quantité et la qualité de notre sommeil influencent notre poids. Les personnes qui dorment davantage que les autres ont moins de problèmes de surpoids. Cela ne veut toutefois pas dire que les personnes qui dorment peu se re­trou­ve­ront forcément en surpoids. Néanmoins, dormir suffisamment a un effet positif sur le poids.

Cela paraît tout à fait logique: les personnes qui restent éveillées plus longtemps ont davantage d’occasions de manger et sont peut-être plus fatiguées et donc plus susceptibles de faire l’impasse sur leurs séances d’entraînement. Ces raisons ne suffisent toutefois pas, car derrière la régulation du poids se cache un équilibre hormonal qui joue un rôle dans le fait d’avoir faim, d’être rassasié ou d’avoir envie de manger des aliments sucrés.

Dormir suffisamment a un effet positif sur le poids.

Les hormones du sommeil régulent l’appétit

Le sommeil modifie notre appétit. En effet, lorsqu’on dort peu, le corps sécrète de la ghréline. Cette dernière stimule l’appétit et contrôle la sensation de faim et de satiété. Dans le même temps, la production de leptine est moins importante. Cette hormone indique à notre cerveau lorsque nous sommes rassasiés. En bref, les personnes qui dorment peu ont tendance à avoir plus d’appétit et à ressentir la sensation de satiété de manière limitée.

Le cortisol, hormone du stress, et le sommeil

Mais ce n’est pas tout en ce qui concerne les hormones. A cela s’ajoute l’hormone du stress, le cortisol. Elle permet à l’organisme de fournir rapidement de l’énergie et d’activer des fonctions vitales. Pendant qu’on dort, l’organisme sécrète habituellement du cortisol en fin de nuit seulement. Si, en raison du stress et de troubles du sommeil, le niveau de concentration reste élevé, c’est l’inverse qui se produit: l’organisme stocke des réserves de graisses.

Mélatonine: pour bien dormir

En matière de sommeil, l’hormone la plus connue est sans doute la mélatonine. Elle est surtout produite par la glande pinéale à la tombée de la nuit. C’est elle qui nous rend fatigués et nous permet de bien dormir. Même si elle n’a pas de lien direct avec la faim ou la satiété, la mélatonine influence notre sommeil. Et, comme nous l’avons vu, la quantité et la qualité de sommeil ont un impact sur notre poids. Pour stimuler la mélatonine et ainsi favoriser le sommeil, il faut éviter d’utiliser des tablettes ou des smartphones avant d’aller au lit.

Maigrir en dormant?

Ce n’est malheureusement pas si simple. Même si «maigrir en dormant» ne correspond pas tout à fait à la réalité, il y a un lien entre le sommeil et le poids, et les hor­mo­nes jouent ici un rôle essentiel. Outre la durée du sommeil, la qualité de ce dernier est primordiale pour la production d’hormones dans l’organisme. Cette qualité dépend surtout du ressenti de chaque personne. L’important est de se sentir reposé·e. Selon des recherches, moins de six heures de sommeil réparateur favoriseraient l’obésité et les maladies associées, comme le diabète sucré et l’hypertension. A long terme, il est donc recommandé de dormir au moins six heures par nuit.

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Coach de santé
Faites-vous conseiller personnellement sur des thèmes relatifs à la santé.
Découvrir le service
Vous dormez mal?
La thérapie du sommeil en ligne vous aide en cas de problèmes d’endormissement.
En savoir plus
Analyser les symptômes
Recevoir une recommandation, prendre un rendez-vous médical, etc.
Découvrir l’appli Well