Phases du sommeil: pourquoi elles sont cruciales pour se reposer

1282979916 1282979916

Durant le sommeil, nous bougeons, nous rêvons ou nous dormons à poings fermés: tout dépend de la phase de sommeil dans laquelle nous nous trouvons. Chaque nuit, notre corps répète plusieurs fois un cycle de sommeil découpé en cinq phases. Ce sont elles qui, notamment, déterminent à quel point nous nous sentons reposés le lendemain matin.

Que se passe-t-il durant le sommeil?

Le sommeil est loin d’être un état de calme plat. Par exemple, nous changeons de position, l’expression de notre visage se modifie, nos paupières bougent, nous ronflons ou notre rythme respiratoire change. De plus, nous pouvons nous réveiller jusqu’à vingt fois par nuit sans nous en rendre compte.

Il y a sommeil et sommeil

Notre corps n’est donc pas toujours dans le même état lorsque nous dormons. Notre pouls, notre fréquence respiratoire, l’activité de notre cerveau et donc le rythme de notre sommeil changent, notamment.

Le sommeil se divise en plusieurs phases qui se distinguent d’après l’activité électrique du cerveau, la tension musculaire et les mouvements des yeux. Au cours d’une nuit, ces phases se succèdent quatre à cinq fois pendant le sommeil.

Quelles sont les phases du sommeil?

En principe, notre rythme de sommeil se divise en cinq phases différentes. Au cours d’une nuit, nous passons continuellement d’une phase à l’autre. Il est possible de détecter des maladies en analysant le sommeil. Chez les personnes souffrant par exemple de dépression, le schéma du sommeil est différent: les phases de sommeil profond ont tendance à être plus courtes.

Schlafphasen

Lorsqu’on a un sommeil sain, les phases de sommeil profond sont en principe plus longues durant la première partie de la nuit que durant la seconde.

Endormissement (phase 1)

Lorsque, une fois au lit, nous commençons à somnoler, nous sommes en phase d’endormissement. Lors de cette phase intermédiaire entre la veille et le sommeil, la musculature du corps commence à se détendre.

Sommeil léger (phase 2)

Après un certain temps, le contact avec le monde extérieur se réduit encore et la musculature se détend de plus en plus. Si nos muscles se mettent à tressaillir, on se trouve alors en transition vers la phase de sommeil profond.

Sommeil profond (phases 3 et 4)

Lors du sommeil profond, l’activité cardiovasculaire est réduite au minimum. La pression artérielle et la température corporelle diminuent, le corps se met lentement en veille. En raison des ondes lentes que le cerveau émet, on appelle aussi cet état «sommeil à ondes lentes». Dans le même temps, il arrive que nous ayons des crises de somnambulisme ou que nous parlions durant cette phase. Les phases de sommeil profond sont plus longues durant la première partie de la nuit et peuvent durer jusqu’à une heure. Si l’on se réveille à ce moment car notre rythme de sommeil a été interrompu par un facteur extérieur, on se sent souvent désorienté et confus.

Sommeil paradoxal (phase 5)

Le «sommeil paradoxal» doit son nom au fait que, durant cette phase, nous dormons très profondément mais montrons paradoxalement des signes d’éveil, comme une activité cérébrale intense. Nos muscles sont alors totalement détendus. C’est essentiel, car c’est au cours cette phase que nous rêvons. Comme la musculature est inactive, nous ne pouvons pas faire les mouvements que nous faisons en rêve. Mais si nous nous réveillons, nous pouvons très bien nous souvenir de notre rêve.

Hormis quelques tressaillements des muscles, les mouvements rapides des yeux sont notre seule activité musculaire lors de cette phase de sommeil. C’est pourquoi on appelle aussi cette phase le sommeil REM, «Rapid Eye Movement», qui signifie justement «mouvement rapide des yeux». On suppose que le sommeil REM joue un rôle important pour assimiler nos expériences et les enregistrer dans notre mémoire à long terme. Une fois la phase REM terminée, un nouveau cycle de sommeil commence.

Il est possible de détecter des maladies en analysant le sommeil. Chez les personnes souffrant par exemple de dépression, le schéma du sommeil est différent: les phases de sommeil profond ont tendance à être plus courtes, et les phases de sommeil paradoxal avancées. Un moyen simple d’analyser son sommeil? Les capteurs placés sur le bracelet des montres connectées permettent d’analyser facilement son sommeil.

Les phases du sommeil influencent la régénération et l’apprentissage

fonction essentielle dans le corps. Quand nous dormons, le cycle des phases du sommeil se répète plusieurs fois. Si nous souffrons de troubles du rythme du sommeil ou de dépression, la durée du sommeil n’est pas la seule à en pâtir; les phases changent elles aussi. Voici deux exemples de l’influence des phases du sommeil:

  • Repos: si les phases de sommeil profond se raccourcissent, le corps a du mal à se régénérer.
  • Apprentissage: si on se réveille pendant le sommeil REM, cela compromet le processus d’apprentissage qui se met en place quand nous dormons.

Si nous dormons trop peu ou nous réveillons plusieurs fois par nuit, les phases du sommeil ne sont pas à même de remplir leur fonction.

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Coach de santé
Faites-vous conseiller personnellement sur des thèmes relatifs à la santé.
Découvrir le service
Vous dormez mal?
La thérapie du sommeil en ligne vous aide en cas de problèmes d’endormissement.
En savoir plus
Analyser les symptômes
Recevoir une recommandation, prendre un rendez-vous médical, etc.
Découvrir l’appli Well